Lorenzo Villoresi a tracé une toute nouvelle routedans le secteur de la parfumerie artistique.

Lorenzo Villoresi est né à Florence en 1956. Il a étudié la psychologie, la philosophie et les religions anciennes (Licence de philosophie ancienne et de philologie biblique avec le professeur Francesco Adorno).

A partir de 1981, pendant ses années d’études universitaires et de recherche, il voyage et séjourne fréquemment au Moyen Orient, en rapportant en Italie des épices et des essences précieuses.

En 1990 il fonde à Florence la Maison qui porte son nom, donnant ainsi un nouvel élan à l’école florentine de parfumerie, qu’il enrichit d’éléments orientaux et modernes. La spécialité qui a marqué le début de son activité de parfumeur est la composition de parfums personnalisés, c’est-à-dire destinés à une seule personne, et élaborés lors d’un rendez-vous particulier dans son atelier de Florence.

Depuis son premier voyage au Moyen Orient, en 1981, Lorenzo Villoresi se passionna au monde des épices et des essences, utilisées, une fois de retour en Italie, pour la réalisation de pot pourris originaux et de fragrances personnalisées pour ses amis et sa famille.

Au même moment il commença ses études sur la parfumerie, les essences les méthodes de distillation, avec des épreuves et des expérimentations d’extraction et de réalisation de teintures, infusions et d’autres préparations aromatiques

Pendant les années 80 , les essences et le monde de la parfumerie devinrent ainsi la passion secrète de Lorenzo Villoresi, qui, tout en poursuivant sa carrière académique de Chercheur en Philosophie Ancienne, reçut de plus en plus de demandes pour la réalisation de parfums personnels.

En 1993 la première collection Lorenzo Villoresi de parfums, Eau de Toilettes et produits pour le bain voit sa parution: les deux premières fragrances s’appellent simplement Donna et Uomo et sont à ces jours très appréciées.

Plus récemment, voilà des fragrances de fantaisie , inspirées à des visions olfactive évoquant des mondes, des atmosphères ou des paysages exotiques et de rêve: PIPER NIGRUM (la voie des épices), TEINT DE NEIGE (la féminité raréfié de la Belle Epoque), DILMUN (un paradis mythique de la Mésopotamie), YERBAMATE (une immense prairie d’herbes et de fleures sauvages) et en septembre 2006 ALAMUT (une somptueuse fragrance de genre oriental).

Le style qui caractérise les créations de Lorenzo Villoresi est le résultat de formules très structurées, avec une prédilection pour les notes intenses, souples et enveloppantes, qui traversent toute la pyramide olfactive.

En 2006 Lorenzo Villoresi est le lauréat du Prix François Coty à Paris, la plus importante reconnaissance internationale à la carrière artistique d’un parfumeur.